21 août, 2017 - 20:11
Syndicate content
   
Text Size

Politique disciplinaire de l'AUM

L’AUM requiert que chacun de ses membres adhère à son code de conduite. Les joueurs qui représentent un danger pour les autres ou qui sont irrespectueux face à leurs adversaires seront jugés selon les directives disciplinaires de la ligue.

Les capitaines d’équipes ont la responsabilité de communiquer toutes les consignes de cette politique à chacun de leurs joueurs. Ne pas connaître ces règles n’est pas une excuse pour ne pas les appliquer.

 

Code de conduite

Tous les membres de l’AUM sont responsables de leurs actions sur le terrain et lors d’activités officielles de l’AUM.

Attentes

En tant qu’ambassadeurs de l’ultimate, il est attendu des joueurs et des équipes :

  • qu’ils traitent tous les joueurs avec respect
  • qu’ils démontrent un comportement correct sur les terrains
  • qu’ils jouent de façon sécuritaire, en évitant tout contact physique en tout temps
  • qu’ils adhèrent aux règles du jeu
  • qu’ils se comportent dans le bon intérêt de l’AUM.

 

Violation

Il y a violation de conduite lorsqu’un joueur ne respecte pas l’une des attentes mentionnées ci-dessus. Les violations incluent, mais ne sont pas limitées à :

  • l’abus verbal ou l’intimidation envers un autre joueur
  • la violence physique
  • un comportement inapproprié
  • un jeu dangereux ou téméraire
  • un abus délibéré des règles (tricherie)


Programme de mentorat

L’AUM a mis sur pied un programme de mentorat afin de faciliter et améliorer l’arrivée des nouveaux joueurs et équipes. Il a pour but de promouvoir les règles et fondements de l’ultimate et de l’Esprit du jeu et d’aider les nouveaux joueurs et équipes à les assimiler.

Il est attendu des mentors :

  • qu’ils soient présents à un minimum de cinq (5) parties au cours des dix (10) premières semaines de la saison (À NOTER : une pratique organisée peut être considérée comme une partie par le mentor)
  • qu’ils soient là pour aider l’équipe et son capitaine de façon constructive
  • qu’ils respectent tous les membres de l’équipe ainsi que leurs forces, faiblesses et limites.

 

Il est attendu des équipes mentorées :

  • qu’elles respectent leur mentor, peu importe son âge et son sexe
  • qu’elles acceptent l’expérience, le point de vue, l’opinion et les suggestions de leur mentor
  • qu’elles participent activement aux pratiques, aux exercices et aux parties cédulés.

Il est important de souligner que les mentors sont des bénévoles et qu’ils participent au programme car ils ont à cœur d’aider les nouveaux joueurs et équipes.

 

Procédure pour les plaintes

Les capitaines qui désirent rapporter un incident s’étant produit au cours d’une partie peuvent le faire en remplissant un rapport d’incident lors de la transmission des résultats de la partie et de l’Esprit du jeu sur le site web de l’AUM.

Les joueurs qui désirent rapporter un incident s’étant produit au cours d’une partie devraient le faire via leur capitaine ou co-capitaine afin de respecter la ligne de communication établie.

 

Directives disciplinaires

Conflit d’intérêt

S’il y avait un conflit d’intérêt ou une apparence de conflit d’intérêt pour un membre d’un comité en charge d’un incident, ce membre devrait se retirer de ce dossier et laisser les autres membres de son comité régler ce dossier.

Mesures disciplinaires possibles

Les mesures disciplinaires qui peuvent être prises contre un individu ou une équipe par l’AUM peuvent aller jusqu’à, mais ne sont pas limitées à :

  • l’absence de mesure
  • des avertissements officiels
  • la perte du privilège de préinscription
  • l’encaissement de la garantie de bonne conduite d’équipe ou individuelle
  • la modification d’une victoire/défaite d’une équipe
  • la suspension d’un individu ou d’une équipe
  • l’expulsion de l’AUM d’un individu ou d’une équipe
  • toute autre sanction ou procédure permettant à l’AUM de protéger ses intérêts ou ceux de ses membres.

Chacune de ces mesures pourrait être appliquée en fonction de la gravité d’un incident isolé ou d’une série d’incidents documentés.

 

Autorité disciplinaire

Plusieurs groupes dans l’AUM ont le pouvoir d’imposer des sanctions disciplinaires. Les autorités supérieures peuvent aussi servir d’instance d’appel dans le cas où un individu ou une équipe contesterait la sanction qui lui est imposée.

Voici les sanctions que chacun des ces groupes est autorisé à imposer à un individu ou une équipe. Toute décision disciplinaire nécessite l’appui de la majorité des membres du comité.

Toutes les autorités disciplinaires ont le pouvoir d’imposer les sanctions d’encaissement de la garantie de bonne conduite individuelle ou d’équipe, de même que de retirer le privilège de préinscription d’équipe.

Comité de l’Esprit du jeu

Le comité de l’Esprit du jeu est autorisé à imposer des sanctions allant jusqu’à et incluant la suspension d’un individu jusqu’à cinq semaines ou d’une équipe jusqu’à trois semaines.

Comité disciplinaire

Le comité disciplinaire est autorisé à imposer des sanctions allant jusqu’à et incluant la suspension d’un individu jusqu’à sept semaines ou d’une équipe jusqu’à cinq semaines.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration élu par les membres a le pouvoir d’expulser un membre ou une équipe. L’expulsion d’un joueur ou d’une équipe nécessite l’appui au minimum de 75 % des membres du conseil d’administration. Le joueur ou le capitaine de l’équipe pourra se faire entendre lors d’une réunion du conseil d’administration avant que ne soit pris ce vote.

 

Suspension

Les suspensions contre les individus seront imposées en nombre de semaines durant lesquelles le joueur suspendu l’est dans toutes les équipes où il est inscrit.

Les parties où une équipe est suspendue ne sauraient compter comme des disques rouges.

Les suspensions peuvent s’appliquer à une saison ultérieure, la première dans laquelle est inscrit le joueur sanctionné.

 

Application

Un joueur suspendu qui serait pris à jouer s’expose à des sanctions très sévères pour avoir défié la ligue et ses autorités disciplinaires.

Les capitaines d’une équipe dont un membre est suspendu seront avertis de la suspension. Un joueur suspendu l’est dans toutes ses équipes. Un capitaine qui laisse jouer un joueur suspendu s’expose personnellement et toute son équipe à des sanctions sévères.

 

Préinscription et Garantie de bonne conduite

Dans l’intérêt des membres de l’AUM et dans un effort en vue d’assurer le bon fonctionnement de ses ligues, l’AUM a introduit une garantie de bonne conduite d’équipe et une garantie de bonne conduite individuelle. Celles-ci sont conçues en vue d’être positives plutôt que punitives; l’intention est de mettre en évidence la responsabilité de toutes les équipes et de tous les joueurs qui se joignent aux ligues et tournois de l’AUM.

Notes d’Esprit du jeu

Chaque équipe qui participe à une ligue de l’AUM reçoit une note pour son Esprit du jeu (donnée par son adversaire) à chacune de ses parties. Ces notes sont comptabilisées afin d’avoir la moyenne d’Esprit du jeu de la saison pour chaque équipe. Au sein de l’AUM, l’Esprit du jeu est très important car c’est ce qui rend l’ultimate un sport si merveilleux et si agréable pour tous ceux qui y jouent. L’AUM se fait donc un devoir de le mettre au premier plan et d’encourager les équipes à tenter d’avoir la meilleure moyenne d’Esprit du jeu que possible.

C’est dans cette optique que l’AUM se servira des moyennes d’Esprit du jeu des équipes afin de déterminer lesquelles auront le privilège de bénéficier de la préinscription l’année suivante. Pour ce faire, l’AUM a établi une échelle :

  • les équipes avec une moyenne d’Esprit du jeu inférieure à 6 ne bénéficieront pas du privilège de préinscription l’année suivante
  • les équipes avec une moyenne d’Esprit du jeu entre 6.0 et 6.9 bénéficieront du privilège de préinscription l’année suivante, mais devront augmenter leur moyenne car si elles demeurent en bas de 7 une deuxième année de suite elles perdront leur privilège de préinscription l’année suivante
  • les équipes avec une moyenne d’Esprit du jeu entre 7.0 et 10 bénéficieront du privilège de préinscription l’année suivante et l’AUM leur dit Bravo !

C’est dans ce même ordre d’idées que l’AUM se servira des moyennes d’esprit de l’année précédente si un jour elle se voit dans l’obligation de diminuer le nombre d’inscriptions à une ligue. Dans ce cas, ce seront les équipes avec les meilleures moyennes d’esprit qui auront le privilège d’une préinscription.

 

Garantie de bonne conduite d’équipe (pour la saison estivale)

L’AUM exige que toutes les équipes qui se joignent à la ligue estivale soumettent un chèque de 100$ en plus de leurs frais d’équipe. Ce chèque de 100$ représente la garantie de bonne conduite d’équipe : ce chèque sera retenu, PAS encaissé, à moins qu’une des infractions suivantes survienne :

  • une sanction d’une autorité disciplinaire impose l’encaissement de la garantie de bonne conduite d’équipe
  • l’équipe cumule deux (2) disques rouges :
    • l’équipe qui ne se présente pas à sa partie (ou qui n’a pas suffisamment de joueurs pour jouer) sans avoir préalablement avisé le capitaine adverse avec un délai raisonnable se verra attribuer un disque rouge
    • l’équipe qui s’inscrit au tournoi de début ou de fin de saison, mais qui ne s’y présente pas (ou qui n’a pas suffisamment de joueurs pour jouer) sans avoir préalablement avisé les organisateurs avec un délai raisonnable se verra attribuer un disque rouge
    • l’équipe qui n’inscrit pas son score dans les 48 heures après l’heure prévue de début de la partie se verra attribuer un disque jaune. Deux (2) disques jaunes équivalent à un disque rouge
    • le capitaine ou le représentant de l’équipe qui manque la réunion des capitaines obligatoire se verra attribuer un disque rouge
  • l’équipe ou un de ses membres est expulsé de la ligue
  • l’équipe ou un de ses membres a démontré un comportement inapproprié qui porte sérieusement ombrage à l’ultimate ou à l’AUM
  • l’équipe ou un de ses membres aurait omis de respecter la politique sur l’utilisation des terrains
  • une partie qui n’est pas jouée sur le terrain cédulé sans raison valable et sans l’accord au préalable du coordonateur de division.

Toute équipe qui perd sa garantie de bonne conduite d’équipe perdra par le fait même son privilège de préinscription pour la ligue estivale suivante. Par ailleurs, l’équipe ne sera pas réadmise dans la ligue de la saison courante, à moins qu’elle ne soumette une deuxième garantie de bonne conduite d’équipe d’une valeur de 200$. La deuxième garantie est sujette à toutes les conditions de la garantie originale à une exception près : un troisième disque rouge occasionnera immédiatement la perte de la deuxième garantie de bonne conduite d’équipe et l’équipe sera expulsée de la ligue.

NOTE : Toute plainte déposée contre un joueur ou une équipe sera révisée et évaluée par le comité de l’Esprit du jeu, le comité disciplinaire et/ou le conseil d’administration. Ils prendront en compte les témoignages des représentants de l’équipe et, si jugé pertinent, de(s) joueur(s) impliqué(s), avant qu’une sanction ne soit attribuée.

Les garanties de bonne conduite d’équipes seront encaissées SEULEMENT s’il y a des sanctions contre un individu ou une équipe. Les chèques seront détruits ou retournés à l’émetteur selon le désir de celui-ci une fois la saison courante terminée.

 

Garantie de bonne conduite individuelle

L’émission d’une garantie de bonne conduite individuelle est l’une des sanctions exigible par une autorité disciplinaire.

Elle consiste à remettre un chèque de 50$ à l’AUM en guise de première garantie de bonne conduite individuelle afin de pouvoir rejouer au sein de l’AUM. Ce chèque sera retenu, PAS encaissé, à moins qu’une autre sanction ne soit imposée à ce joueur. Si une deuxième sanction est imposée à ce joueur, celui-ci perdra sa première garantie de bonne conduite individuelle. Dans ce cas, il devra remettre un chèque de 100$ à l’AUM en guise de deuxième garantie de bonne conduite individuelle afin de pouvoir rejouer au sein de l’AUM. Cette deuxième garantie est sujette aux mêmes conditions que la précédente. Si d’autres sanctions sont imposées à ce joueur, le comité de discipline ou le comité exécutif, avec l’appui du conseil d’administration de l’AUM, suspendra le joueur pour la saison et il perdra sa deuxième garantie de bonne conduite individuelle. L’équipe de ce joueur perdra sa garantie de bonne conduite d’équipe. Les garanties de bonne conduite individuelles seront conservées pendant un an par l’AUM, période pendant laquelle le joueur est considéré comme en probation. Si à la fin de cette période le joueur n’a pas d’autres sanctions méritant l’encaissement de son cheque, celui-ci sera détruit ou retournée à son émetteur selon son souhait.


Pensée finale

Veuillez noter que les garanties de bonne conduite d’équipes et individuelles ont été implantées afin de maximiser le plaisir de jouer à l’ultimate au sein de l’AUM. Les équipes qui ne se présentent pas à une partie sans aviser nuisent à la ligue en retirant à leurs adversaires le bénéfice de jouer une partie comme prévu à l’horaire. Le manque d’Esprit du jeu et les violations de conduite sont inacceptables et gâchent la partie pour tous les joueurs. Les comportements inappropriés et le manque de respect à l’égard de la politique d’utilisation des terrains sont inacceptables et peuvent entraîner la perte du droit d’utiliser les terrains pour la ligue entière. Malheureusement, les actions commises par certains joueurs peuvent avoir un impact sérieux sur la ligue. L’AUM prend au sérieux sa responsabilité d’assurer le bien-être de ses membres et a conçu les garanties de bonne conduite d’équipes et individuelles en conséquence.

 

Sous toutes réserves. Nonobstant ces directives disciplinaires, l’AUM se garde le droit de prendre tous les moyens à sa disposition afin de promouvoir et protéger ses intérêts et ceux de ses membres.

Commanditaires